mercredi 17 avril 2013

Missing islands


Mes photos ces jours-ci sont toutes désespérément les mêmes.

 

Il me faudrait des modèles et mettre le nez dehors. En attendant j'expérimente quand même un peu, à peine.


“Why this is the easiest part, Dear, going under.”
Envying the deer’s grace, the ease
with which they recede. Never go so far
as to inquire about the afterlife. “Oh, in one percent
of one percent of all the cases, Dear,
patients go under and just keep on going and…”
What really go on forever are struggles
on earth with speech. Or recovering from them. Yet briefly,
heaven is any deer’s here in the dispensed…
“Just let go… sparkling white… That’s it…
flakes floating… That’s right, Dear…”
disappearing into snow, although not really.
Still there breathing.


 Ce sont des photos de vacances (février et août 2012) que je n'avais jamais pris la peine de retoucher. Mieux vaut tard... Et l'océan me manque, quand même.



"I saw her naked and sleepy, lying under the tree, and also the dogs, getting closer and closer to her. They were tasting her slowly. Every time, their wet, black mouths were reaching even deeper into the night. I called them by name."


 
Yours truly,





Catching up



Ode à la mousseline Moitié, ou quelque chose comme ça.

  

 

C'est un peu vieux, tout ça. J'aime quand même beaucoup le côté "jeune fille honorable" de la veste et des cols hauts.

 Jupe que je porte désormais un peu plus... Comme ça.


 Ça aussi, c'est assez vieux au vu de la longueur de cheveux. Pas de pertinence ici, juste une certaine envie de les poster...

~

Plus récemment, j'ai testé et approuvé les wide pants AatP qui sont décidément très larges (effectivement) et très confortables. Et un peu trop taille basse tout de même... Ce qui me fait dire qu'il m'en faut aussi un taille haute. En toute logique. Samedi, j'étais comme ça.
Pardonnez ma tête pas maquillée qui affiche fièrement "j'ai dormi quatre heures cette nuit". D'ailleurs, je tiens à dire que je connais des gens fabuleux.

Oui, eux.

A défaut de mieux, "L'élégance du saucisson". Pour conclure, c'est émouvant.

dimanche 7 avril 2013

Inspiration visuelle



En désordre. Et pas seulement l'inspiration "du moment", je n'ai pas de moments, j'aime les mêmes choses depuis des années, il y a seulement du nouveau qui s'y ajoute peu à peu.

(J'ai voulu commencer par le lolita et en fait je n'ai pas grand chose à en dire.
D'ailleurs j'ai quand même réussi à caser pas mal d'inspirations qui sont -également- autres que seulement visuelles.)




 
L' EGA d'Atelier Boz Iira et Heylika, les chapeaux, et cette photo particulière dont je n'ai plus la source


 Anna-Varney et Kazuo Ohno


Yukio Mishima - Yûkoku


Turner


Bill Viola


 Eugène Carrière


Kahn & Selesnick


 
L'artwork qui accompagne la musique de Tenhi
 Vincent Fortemps

 Benjamin et Nakamura Asumiko. (Encore)

  Antinoüs, les Saint Sébastien.









With all my love,