mardi 29 octobre 2013

Libretto






Il y a quelques semaines j'ai acheté sur un coup de tête la Libretto Stripe d'Alice and the Pirates. La robe Kanon Wakeshima que l'on ne voit absolument pas porter, sauf peut-être avec un violoncelle pas loin - et encore. Je n'aimais même pas le boléro incrusté, et je n'ai jamais trouvé les onepiece agréables... Un coup de tête, vous dis-je. Quelle ne fut pas ma surprise alors de voir à quel point elle est chouette, cette robe. Il m'a fallu la mettre à ma sauce pour me faire une idée, et je suis vraiment d'une nature impatiente avec ces choses-là, aussi vous pardonnerez l'absence de repassage absolument flagrant (et désormais vous ne verrez plus que ça. Désolée.)








La prochaine fois elle sera repassée, promis.

vendredi 18 octobre 2013

Brides (veil overload)


Des petites choses que je n'ai pas encore eu l'occasion de poster. Par manque de pertinence (trop peu de photos sauvées pour justifier un article), d'aboutissement aussi, et également parce que la qualité est tellement mauvaise que je préfère les regrouper sous un semblant de thème (trouverez-vous le point commun entre ces tenues ?), histoire de leur donner un peu de cohérence. Tout ceci essentiellement construit à l'occasion de réalisations profondes et soudaines du type "oh des fleurs !" et "oh, du voile !".


Ça, je le porterai un jour, avec plus de doré un peu partout.



Le problème avec le voile, c'est que c'est un peu embêtant dans la vie de tous les jours.





La même chose que ma tenue pour le défilé au TCK, mais avec la Marie de Carol.
Et il me reste encore plein de petites choses de ce genre dans mes dossiers.

dimanche 13 octobre 2013

Purrfect hat


Jeudi dernier pour mon anniversaire, Mila m'a invitée à aller voir des monsieurs tous nus à l'exposition Masculin/masculin à Orsay, puis à aller dîner après au restaurant du musée~ L'exposition n'est pas magnifiquement construite, ça manquait parfois cruellement de propos et de profondeur (et personne ne s'offusque qu'elle ait été censurée), mais je salue tout de même l'initiative. On peut y voir un sacré paquet de Saint Sébastien et j'y ai admiré l'un de mes tableaux préférés dans un grand moment d'émotion (La mort de Hyacinthe ci-dessous), ce qui en soit aurait pu être amplement suffisant.

La Mort de Hyacinthe de Jean Broc

Ganymède enlevé par Jupiter (Eustache le Sueur) et le Saint Sébastien de Guido Reni, grand souvenir de mon année de MÀNAA.


 Mila-choue (avec la jolie statue derrière, pièce indispensable pour toutes les bonnes décos.)


 Et après ça elle m'a offert le chapeau de ma vie. 
Le Cloudberry Lady devant lequel j'avais littéralement fondu à Frock On. J'en gagate encore, d'ailleurs. Ma mère m'a dit qu'il était sublime quand elle l'a vu, j'ai répondu grosso modo "ghihi " et elle m'a rétorqué que je n'avais "pas besoin de faire la débile". C'est vous dire.



Ce nœud merveilleux *-* Et les petites perles. J'aime les petites perles.


Alors évidemment je n'ai pas résisté à la tentation de l'essayer avec la robe que je me voyais déjà porter, quand j'ai aperçu cette merveille à Frock On. Les photos ne sont vraiment pas fantastiques,  la lumière de 18h se fait de moins en moins forte et j'avais de véritables canyons sous les yeux, alors j'en referais très prochainement. (Comprenez : je vais vous spammer). Le script photoshop que j'ai utilité (et bidouillé) pour celles-ci se nomme Vampire... Ça ne s'invente pas.

 


  





Il ne me reste plus qu'à trouver comment le faire tenir sur ma tête, et je le porte tout le temps. Au moins.

vendredi 11 octobre 2013

Lolita drawings


Sinon depuis cet été, quand je ne dessine pas de lapins, je dessine des lolitas. Je m'y suis longtemps refusé, en fait c'est très agréable. Je les fais toutes douces et je leur mets beaucoup de blush. Et c'est plutôt satisfaisant.


Avec des animaux...
  



De la nourriture... (Et bouffe = rayures, personne ne me contredira là-dessus~)






Et du chocolat.


lundi 7 octobre 2013

Tokyo Crazy Kawaii (dimanche, 2/2)


Après le défilé, nous sommes allés nous aérer comme des clodos pour nous remettre de nos émotions et reposer nos pieds délicats. S'en est suivi une mirifique séance photo improvisée grâce à Diana qui, je cite, "avait envie de monter sur le pouic-pouic".




On se satisfait de pas grand chose, manifestement.

Ci-dessous une scène de notre prochain long-métrage (avec de l'action, des voitures, un dynamisme à vous couper le souffle et plein de jolies filles.)

L'élégance

L'élégance (v2.0)

Connards de piétons.
Et puis on a eu envie d'avoir une petite photo décente, tout de même. Merci à Coralie qui a pris la majeure partie de ces photos, d'ailleurs !

Lullaby Queen était superbe, j'adore sa coiffure et ses bijoux ambrés (et son sac Sopor *^*)

Lunie qui parvient décidément à me faire aimer des robes sur lesquelles je n'aurais jamais parié. Le béret et les lunettes sont vraiment une jolie touche !

Memorial Cake *-*


Par contre on a aussi vu des choses étranges. Des choses que l'on préfèrerait oublier.

Maleen, Chloé et Luna, très classes toutes les trois décidément - je viens seulement de remarquer les collants de Chloé d'ailleurs, honte à moi, ils sont superbes.

J'ai volé ces photos à Tro-tro, je me suis rendue compte que je n'avais aucune photo de ma tenue (seule, that is - c'est ça d'être constamment entourée de gens merveilleux), alors voici.

*
* *

La photo de groupe, notre activité sportive du week-end.


Selphie, parfaite en Day Dream carnival

 Selphie et Mila. Trop de mignonnitude.



  
 Mila dans sa toute nouvelle Musée du Chocolat ヾ(。◕ฺ∀◕ฺ)ノ


 Diana et Michiko !

 Le hime gyaru, c'est le bien. Ce qu'elles sont choupies !

 Zoé si parfaite en punk avec le fameux t-shirt Vivienne à quéquettes !

 Kitch, que je n'ai pas assez embêtée.


Avec Sam~





 Blblbl. ♡ Chérie Mila à qui j'ai d'ailleurs volé les photos suivantes~
 Parce que les miennes, de photos, sont jaunes.



*
* *

Étape maid café de groupe ensuite ! C'est que l'on s'y habitue, mine de rien. Les maids donnaient des petits clips à numéro pour signaler que nous avions bien commandé, c'est donc en toute logique que ces trois-là se les sont collés dans les cheveux.




Je commence ma collec' de poké-maids, alors cette fois j'ai pris une photo avec Aiyu. Elle m'a dessiné des petits chats, j'en déduis donc que c'est quelqu'un de bien.



Rio-chan est toutefois incontestablement la mascotte du café, que dis-je, l'idole, la reine, la déesse des maids, le concentré de kawaiitude à vous en faire manger votre headbow sans y penser à deux fois  ヾ(@^▽^@)ノ
(Et en plus, elle chante bien.)

 
Trop de bonheur dans nos yeux.

Rio  (´∇ノ`*)ノ - et Mila qui innove (et nous surprend tous) en demandant un lapin~

Et oui Ludovic, le maid café ça rend niais.





Nyao !

On ne le croirait pas forcément vu comme ça, mais leurs danses de maid, c'était sportif.




*
* *



Mila et Erinamaru~

Le temps de dire au revoir, de re-discuter avec des gens que l'on avait pas croisé et de se jeter sur les soldes de fin d'expo, et une bonne heure était déjà passé depuis le moment où l'on avait décidé de partir.
Isis, Michiko, Marie, Diana, Ludo, Mila et moi sommes ensuite allés nous restaurer dignement, décédant à demi sur le chemin, maudissant la fatigue et tous les nerfs de notre corps. On a appris tout plein de choses en japonais, ce soir-là. Des choses à ne pas crier en public, essentiellement.

Les nouilles au gras (et un peu à la crevette aussi). Fichtre que j'aime ceci.




Et puis ce fut l'heure de rentrer, et de dormir. Beaucoup.


*
* *

Nos jolis purikuras très réalistes ♡


 Cette première édition du TCK aura vraiment été une réussite, j'y remettrai mes 37 euros avec bonheur l'année prochaine. Certes cela manquait peut-être de stands pour nous autres lolitas, mais j'ai le sentiment que ça a été rattrapé par le concours et le défilé Angelic Pretty. Et avec le nombre que nous étions ! J'espère toutefois que de nouveaux stands seront présents pour la prochaine édition, et sans parler de grandes marques, pourquoi pas des petits créateurs et des marques indie ? Ou les deux. Sinon.
Ce fut beaucoup de joie que de passer ces deux jours avec des gens merveilleux une fois de plus, d'en rencontrer plein d'autres, d'avoir osé faire quelque chose qui me sorte de ma douillette zone de confort et d'en avoir oublié la notion de sommeil, car vraiment, ça valait le coup. Je n'ai jamais fait autant de photos que pour cet évènement, c'est significatif ! (Sans doute ?)